Les Elfes
13 rue Pierre et Marie Curie
37100 Tours
Tel : 02.47.51.80.09
Au service des personnes ayant un handicap intellectuel
Publié le 10/02/2015

CPOM entre le CONSEIL GENERAL I&L et l'ASSOCIATION

Discours lors de la signature du CPOM du 12 janvier 2015

Il ne peut être plus fort symbole, que de procéder à la signature du CPOM, au sein même de la RESIDENCE DU COLOMBIER.

En effet, le travail mené conjointement par les services du Conseil Général et par l’équipe de direction des Elfes n’a de sens que s’il est restitué dans le contexte qui a animé chacun des protagonistes : « Placer au cœur de ce projet, la personne accueillie, avec comme préoccupations principales : son bien-être et la qualité de son accompagnement ».

Nous avons donc souhaité, que les personnes accueillies dans chacun de nos établissements soient, au travers des élus de chaque Conseil de vie sociale, associées à cette cérémonie de signature.

*********

Le CPOM établi entre le Conseil Général et les ELFES est donc la première convention signée dans le domaine du Handicap.

Nous sommes sensibles à la grande marque de confiance que vous portez ainsi à notre association. C’est la reconnaissance du travail accompli en amont par nos prédécesseurs, que leurs batailles et leur courage soient ici salués.

L’association parentale les ELFES, depuis sa création en 1966, a toujours voulu et su être un acteur privilégié au service de la personne porteuse d’un handicap intellectuel.

Seuls, nous n’aurions pu mener à bien les projets initiés depuis notre création. Le Conseil Général d’Indre et Loire, tout au long de son histoire, a su donner une dimension sociale à son action. Cette unité de vue, sans défaut, nous a permis d’aborder et de résoudre avec succès les étapes de notre développement.

La conclusion du CPOM est une nouvelle étape, nous voyons là votre volonté de perpétuer nos actions et faire aboutir nos projets dans l’esprit et la tradition des Elfes.

***********

Cinq établissements et services sont concernés par cette convention,

A Luynes,

Le Foyer Gilbert LELORD

Le Foyer d’accueil de jour Les Vallées

A Saint Cyr sur Loire,

Le Foyer Michèle BEUZELIN

A Tours,

La résidence du Colombier

Le SAVIS

67 professionnels accompagnent au quotidien les 171 personnes accueillies en leur sein, sans leur engagement et leur professionnalisme rien ne serait possible, qu’ils en soient ici officiellement remerciés.

L’engagement réciproque qui est aujourd’hui scellé définit pour les cinq années à venir les grands axes de nos actions ainsi que les moyens dédiés à cet effet.

Sans la dimension humaine qui est réaffirmée dès le préambule, le CPOM n’aurait pas d’âme.

La prise en compte de l’avancement en âge de nos résidents a nourri nos réflexions. L’ouverture de 17 places de foyer de vie, permettra dans un premier temps, de proposer des solutions d’accompagnement prenant en compte les besoins les plus immédiats.

La qualité que nous souhaitons apporter à l’accompagnement dépend en grande partie de son adéquation avec les besoins et les attentes formulées par les personnes que nous accompagnons.

La vie institutionnelle, au travers notamment des Conseils de vie Sociale, est le gage de leur participation. La refonte des projets d’établissement fait partie de nos engagements. L’association restera garante de la place essentielle que nous voulons accorder aux personnes que nous accompagnons.

Nos établissements ne sont pas médicalisés, cependant la mise en place d’un projet d’accompagnement des personnes accueillies dans leur démarche de santé, nous est apparue indispensable. A cet effet, nous encouragerons le travail collectif déjà réalisé par les équipes pluridisciplinaires, et favoriserons les prises de conscience individuelles et collectives sur la prévention, l’hygiène et les parcours de soin.

Nous n’oublions pas que les professionnels sont au cœur du processus, sans leur compétence et leur engagement nos actions resteraient vaines. L’association souhaite poursuivre sa politique de qualification des professionnels. Ils exercent un métier qui nécessite une grande qualité d’écoute, ils doivent s’adapter souvent dans l’urgence à diverses situations. Nous devons en être conscients et donner à chacun, les moyens de mener à bien sa mission. L’Association entend ainsi utiliser la formation permanente des salariés comme levier du développement de la bientraitance et de l’enrichissement de leurs pratiques.

*********

Mettre en œuvre les projets que nous nous sommes fixés dans un environnement économique difficile et dans un contexte budgétaire dont nous ne sommes pas les maitres, n’a pas été des plus faciles. Nous avons cependant su nous écouter, travailler de concert et faire preuve d’imagination afin que l’essentiel de nos projets puisse voir le jour.

Au nom des résidents, de leurs familles, des professionnels et du conseil d’administration, je remercie chaleureusement pour l’immense travail accompli :

Les élus du Conseil Général et notamment Madame BOISSEAU pour son écoute,

Les personnels du Conseil Général : Monsieur CORBIN, Madame LECOURT et tout particulièrement Mesdames MOUNIER, DELATORRE et AUNEAU qui se sont impliquées sans relâche et avec expertise dans ce dossier.

Pour leur implication exemplaire, et experte, nos directeurs d’établissements Messieurs AMORIM et MANGEANT qui ont su nous communiquer leur dynamisme et leur volonté de faire (l’on peut entendre : « volonté de fer »). Si le Conseil général d’Indre-et-Loire a choisi LES ELFES pour signer son premier CPOM dans le champ du handicap, c’est notamment grâce à la qualité de réflexion et d’action que ces deux Directeurs déploient depuis des années dans leurs cinq établissements et services, j’en suis persuadée.

J’associe à ces remerciements les services administratifs du siège en la personne de Monsieur LHOMOND et de Madame MARTINEAU.

Enfin, je remercie Monsieur PICHOT, notre directeur Général, qui a piloté avec énergie ce projet au sein des ELFES et avec lequel j’ai pu échanger quasi-quotidiennement sur les difficultés, puis les espoirs et enfin les solutions.

**************

La construction d’un CPOM n’est pas un long fleuve tranquille, c’est le fruit d’un travail d’équipe, il a permis de nourrir nos réflexions, de cerner nos valeurs et j’espère, de resserrer les liens entre chacun des interlocuteurs. Le travail n’est pas terminé puisque nous nous sommes donné rendez-vous pour faire aboutir la construction du cinquième pavillon prévu au Foyer Gilbert Lelord.

Pour ce dernier, restons imaginatifs, ambitieux et audacieux, n’oublions pas que les besoins induits par le vieillissement de nos résidents existent déjà et vont continuer de croître, ….. Soyez rassurés : nous sommes pugnaces et nous ne baissons pas les bras !

Permettez-moi de citer Héraclite pour illustrer ce propos :

« Si tu n’espères pas l’inespéré, tu ne parviendras pas à le trouver ».

Sylvie DUMONT

Présidente des Elfes